Attentat de Berlin : un complot raciste

L’attentat de Berlin du 19/12/2016, perpétré par un camion fou, est l’ultime avatar du complot raciste qui vise les musulmans d’Allemagne, des Etats-Unis et du monde. Quand ils veulent nuire aux musulmans, les racistes manipulent l’un d’entre eux par satellite du Mind Control, et le téléguident pour commettre un acte criminel. Les ondes électromagnétiques satellitaires permettent de prendre le contrôle d’un individu et de le pousser au crime, sans que celui-ci ne puisse résister, s’il ne connaît pas le procédé.

sat2

L’attentat de Berlin aurait été revendiqué par l’ « Etat Islamique », ce groupe de mercenaires islamophobes dirigé par Washington. L' »Etat Islamique » est en réalité un groupe anti-islamiste, qui attaque les vrais groupes islamistes, notamment en Syrie. L’EI est, de notoriété publique, un groupe néocolonial destiné à nuire aux Syriens et Irakiens. Une revendication de l’EI équivaut à une revendication américaine.

Le but des chefs terroristes qui manipulent les zombies du Mind Control est de développer le racisme et l’islamophobie en Occident. Personne ne peut ignorer le fait que chaque attentat renforce l’extrême droite, les pouvoirs de la police et des services secrets, ainsi que le racisme et notamment le racisme islamophobe. On sait que pour trouver les commanditaires d’un crime il faut rechercher à qui il profite. Le terrorisme « islamique » profite aux islamophobes et non aux islamistes. Il n’y a pas besoin d’être grand clerc pour comprendre que l’attentat de Berlin comme ceux du Bataclan ou de Nice ont été téléguidés par des racistes d’extrême droite, infiltrés au plus au niveau dans tous les pays occidentaux. Ces racistes veulent développer la haine raciale et gêner l’intégration des musulmans en Europe ou aux Etats-Unis. Ces chefs terroristes sont aussi des néo-nazis qui veulent détruire la démocratie en feignant de la protéger. Année après année, de nouvelles lois sont votées pour limiter les libertés des citoyens. Des millions de personnes sont surveillées par satellite, en Europe ou aux Etats-Unis. Les néo-nazis montent dans l’opinion dans toute l’Europe et aux Etats-Unis. Aux Etats-Unis, Donald Trump n’aurait probablement pas été élu sans les divers attentats « islamistes » qui ont endeuillé les Etats-Unis. D’ailleurs l’attentat du 19/12 de Berlin a eu lieu le jour même de son élection définitive par les grands électeurs américains.

Le terrorisme ne profite qu’aux racistes et provient des racistes. Tant que les médias n’auront pas mis ce fait en évidence, les fascistes continueront de progresser partout en Europe. Ces attentats sont organisés par des néo-nazis infiltrés au cœur de l’Etat qui utilisent toutes les technologies satellitaires et psychotroniques pour prendre le pouvoir par la force. Le terrorisme est l’instrument d’un véritable complot nazi mondial. Face à ce complot, il est temps que les forces démocratiques réagissent médiatiquement, au lieu de rester amorphes, répétant stupidement ce que leur soufflent les nazis terroristes.

On peut constater que les attentats « islamistes » sont beaucoup plus médiatisés que les attentats fascistes, tel celui d’Utoya, déjà pratiquement oublié malgré le massacre de près de 80 jeunes militants socialistes par un néo-nazi. Les fascistes contrôlent les médias, les services secrets, les polices. Il est temps de comprendre que le vrai péril qui menace la démocratie c’est le péril fasciste, le terrorisme étant une émanation du nazisme islamophobe et non de l’islamisme.

Les commanditaires de l’attentat du marché de Noël veulent renazifier l’Allemagne, reprenant ainsi les méthodes des fascistes français issus de l’OAS. Ils veulent gêner Angela Merkel et lui imposer de force un virage xénophobe. Ils veulent pouvoir persécuter les Syriens qui ont déjà fui l’oppression et la guerre qui règnent dans leur pays. Les chefs terroristes veulent réveiller la peste nazie en Allemagne, alors qu’elle était endormie depuis des décennies. Il faut vraiment que l’Allemagne soit le premier pays à réagir contre les nazis infiltrés qui organisent des attentats. Il faut que les responsables de l’antiterrorisme qui n’ont pas empêché l’attentat, (ou qui l’ont organisé), soient limogés. Il faut que l’ensemble des services de sécurités soient purgés des nazis qui les ont pénétrés. En Allemagne comme en France ou aux Etats-Unis, le terrorisme ne cessera pas tant que les néo-nazis n’auront pas été définitivement exclus des services de sécurité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s