Les pseudo risques de guerre civile en France

Beaucoup de fascistes parlent de risques de guerre civile en France, notamment suite aux attentats terroristes. En réalité, les seuls à avoir des armes en France sont les fascistes, policiers, militaires, services secrets. Les autres n’en ont pas. Le vrai risque qui menace la France, c’est le risque de putsch : les fascistes sont de plus en plus puissants partout. Dans la politique, les médias et les services de sécurité. Si ces fascistes ne sont pas exclus de l’administration et de la sécurité privée, ils risquent de prendre le pouvoir et de détruire définitivement la démocratie. Déjà, à chaque attentat qu’ils organisent eux-mêmes, ils limitent les droits des citoyens. Ils harcèlent les internautes et les empêchent de s’exprimer librement. Ils maintiennent certaines personnes en isolement en utilisant le Mind Control, la surveillance satellitaire. Ils ne respectent déjà plus aucune loi concernant le droit à la vie privée, le droit au travail, la torture, le harcèlement. Le coup d’Etat fasciste  a déjà commencé depuis 2001. C’est ce risque qu’il faut dénoncer et non une hypothétique guerre civile qui n’existe que dans la tête des fascistes.

Publicités