Attentats du Vendredi 13 : à qui profite le crime ?

 

Les attentats du Vendredi 13, attribués à de pseudo djihadistes, ne profitent qu’aux fascistes, aux islamophobes, aux ennemis de la démocratie. Ces attentats sont l’occasion de supprimer progressivement les libertés en France, de diffuser massivement une propagande islamophobe génocidaire, de justifier des bombardements sur  les Syriens et Irakiens, bombardements qui épargneront les vrais terroristes qui justement sont des agents coloniaux.

Dans les affaires de terrorisme ont ne sait jamais ce qui est vrai, toute l’information étant biaisée et tronquée par des journalistes serviles, qui se contentent de reprendre la propagande fasciste, sans faire preuve du moindre esprit critique.

La gauche antisocialiste collabore elle aussi avec le fascisme en refusant de dénoncer la version officielle des attentats. C’est la raison pour laquelle elle dépasse rarement les 10%.

Personne ne semble comprendre que le terrorisme profite au fascisme et vient du fascisme. Personne n’ose imaginer que les fascistes planifieraient des attentats eux-mêmes pour ensuite prendre progressivement le pouvoir en Occident. C’est pourtant l’explication la plus probable des massacres qui endeuillent la France depuis des décennies.

Ces attentats tombent à pic pour nuire aux réfugiés qui fuient la guerre civile en Syrie. Le faux passeport syrien « retrouvé » sur les lieu des attentats à Saint-Denis,  prouve seulement que ce sont les racistes anti-migrants qui ont organisé ces crimes. Les « attentats suicide » de Saint-Denis semblent avoir été commis pour faire peur à Angela Merkel et la punir de sont accueil des réfugiés syriens qui semble déplaire profondément aux racistes hexagonaux et européens.

Ces attentats sont l’occasion de mettre en place une union sacrée islamophobe au plan mondial, union qui consiste à mettre tous les musulmans minoritaires sous surveillance, à les exclure du monde du travail, à les persécuter sans limites en utilisant les satellites du Mind Control.

Les attentats sont qualifiés de « djihadistes » alors que l’islam interdit formellement le meurtre de civils. Le vrai djihad consisterait à combattre ces terroristes dont la mission est de nuire aux musulmans par tous les moyens. Il ne faut pas oublier que les opérations de représailles suite au 11 septembre ont fait plus de 4 millions de morts en Afghanistan et en Irak notamment.

Il ne faut pas non plus oublier que c’est la destruction du régime de Moammar Gaddhafi qui est la cause de la déstabilisation du Sahel et de l’Afrique centrale.

La France a appuyé ouvertement les rebelles syriens, pour mieux les abandonner une fois qu’ils ont eu détruit le pays. Au dernières nouvelles, les avions français s’en prendraient maintenant aux groupes auparavant armés par la France. A défaut de pouvoir bombarder le régime, Paris a décidé de s’attaquer à l’opposition….

Toute la politique du gouvernement consiste à attaquer les musulmans partout  dans le monde, alors même que ce sont ces musulmans qui ont élu les socialistes en 2012.

On constate que l’islamophobie des médias ne profite qu’au FN qui approche maintenant les 30% dans la plupart des régions. De plus, c’est le monde entier qui est impacté par le racisme antimusulman des médias français depuis 2012.

C’est aux musulmans de dénoncer le terrorisme, plus que la moyenne des gens, dans la mesure où ils sont doublement visés par les attentats : en tant que simples citoyens qui risquent d’être tués par les terroristes et en tant que musulmans qui doivent subir la discrimination et la stigmatisation après chaque attentat.

C’est aux musulmans de rechercher qui sont ceux qui manipulent le terrorisme et qui cherchent à les faire accuser.

C’est aux musulmans de dénoncer la répression secrète par satellite qui les vise plus particulièrement.

Face à l’islamophobie d’Etat, c’est aux musulmans d’élaborer une stratégie adéquate.

De leur côté, les défenseurs des droits de l’homme ont pour devoir de se demander que se cache derrière les terroristes et qui profite du crime. A l’époque des soviétiques, la moindre manipulation fasciste était aussitôt dénoncée. Aujourd’hui, la vraie gauche semble tétanisée face aux fascistes. Elle n’est même pas capable de se demander si ces attentats ne seraient pas le fruit d’une manipulation d’extrême droite.  Il faut rappeler que l’extrême droite à toujours été spécialiste du terrorisme. L’OAS par exemple a fomenté nombre d’attentats revendiqués ou non lors de la guerre d’Algérie. Un certains nombre de bombes du FNL venaient en réalité des racistes de l’OAS.

Depuis que le terrorisme a fait son apparition en France, le FN monte. Il ne s’agit pas d’un hasard. Ce parti a de nombreux amis dans les services de renseignement et les forces de sécurité. Et les démocrates, malheureusement, n’ont toujours rien compris au film. Ils se réveilleront quand il sera trop tard.

Face au fascisme qui monte, c’est à la vraie gauche de dénoncer la manipulation terroriste et le complot fasciste.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s