Terrorisme « islamique » et fascisme

Le terrorisme « islamique » ne profite qu’aux fascistes et aux impérialistes. Ce terrorisme a pour objectif de semer le chaos dans les pays musulmans, de créer une fausse menace dans les pays développés, de justifier des opérations coloniales criminelles, de développer l’islamophobie en Occident, de rendre possible la suppression de toutes les libertés dans les ex-démocraties.

Les attentats du 11 septembre ont été le prétexte à l’ouverture de camps de concentration, notamment à Guantanamo, à la suppression de la plupart des libertés aux Etats-Unis (Patriot Act), à la généralisation de la surveillance par satellite, à la nazification du monde.

Depuis des années, les nazis infiltrés dans les services secrets occidentaux complotent contre la démocratie. Depuis la chute du communisme, ils se sont inventé un ennemi factice, les « terroristes islamistes », qui ont pour raison d’être le développement de la répression antidémocratique et du racisme anti-musulman qui ne profite qu’aux fascistes. Partout, l’extrême droite se développe soit directement, soit indirectement par le biais de la nazification des partis démocratiques.

Le terrorisme « islamique » c’est le fond de commerce des nazis partout dans le monde. Les fascistes occidentaux organisent impunément des attentats visant leur propre population et ensuite, ils font accuser les musulmans, sans que personne dans le monde médiatique ne vienne dénoncer leurs petites manœuvres. La nullité des journalistes occidentaux n’est plus à prouver. Ils répètent tout et n’importe quoi, sans le moindre esprit critique, participant ainsi à l’instauration du fascisme dans tout l’Occident.

Les fascistes profitent directement du terrorisme « islamique » qu’ils organisent eux-mêmes. Dans toute l’Europe ils approchent du pouvoir. Ils influencent aussi les autres partis qui eux aussi deviennent proches du racisme le plus extrême.

Et pendant ce temps, les musulmans restent totalement passifs. Ils ne font rien pour dénoncer la mascarade terroriste islamophobe. Ils n’ont pas compris que c’est cette islamophobie qui sert de prétexte à des agressions coloniales de plus en plus meurtrières. Ils n’ont pas compris qu’il faut dénoncer le complot fasciste sous peine de subir les pires atrocités. Ils passent leur temps à collaborer avec des services occidentaux islamophobes, racistes et néocolonialistes, au lieu d’organiser une riposte médiatique. Ils espèrent qu’ils seront épargnés s’ils collaborent. Pourtant ils ont pu constater que Kadhafi, Moubarak, Ben Ali, Saddam n’ont pas été épargnés par les islamophobes impérialistes. Il ne sert à rien de se compromettre avec les islamophobes. Il ne faut travailler qu’avec des antiracistes et des islamophiles et combattre les autres. Ce n’est pas en versant 3 milliards d’euros à des islamophobes que la situation va s’améliorer. Même en versant 300 milliards, il n’y aura pas d’amélioration, les racistes étant des animaux haineux, pervers mentalement et sexuellement, qu’il faut combattre en appuyant fortement les antiracistes.
Les pays musulmans doivent faire de l’unité et la non-agression entre eux une règle intangible : il ne doit plus y avoir d’affrontements entre sunnites et chiites, entre laïcs et religieux, entre Iraniens et Arabes. Tous les pays musulmans doivent s’unir contre l’islamophobie et financer massivement la lutte idéologique contre son avatar le plus dangereux le fascisme colonial occidental. Ce n’est pas en payant les nazis du FN ou autres qu’on améliore la situation des musulmans dans le monde. C’est au contraire en appuyant les groupes et partis anti-impérialistes et en augmentant leur influence en Europe et aux Etats-Unis.
En ce qui concerne Israël, il est de plus en plus évident que les nazis occidentaux appuient dans ce pays les partis les plus extrémistes, de manière à rendre impossible un accord entre Juifs et Arabes et à affaiblir ainsi les deux parties. La question israélo-palestinienne ne pourra être résolue que lorsque le fascisme aura été vaincu en Occident car, il faut bien le constater, les nazis, aujourd’hui comme hier, ont toujours été (provisoirement) favorables aux sionistes, en attendant de mettre en place la solution finale au plan mondial. Pour régler le conflit israélo-arabe, il faut combattre le nazisme en Occident, notamment en favorisant toute forme de résistance au fascisme : sites internet, partis, associations, journaux, chaînes de télé.
Il faut que les musulmans comprennent que leurs vrais alliés se situent dans l’extrême gauche anti-impérialiste, actuellement très faible, et non dans l’extrême droite, qui a pour but d’éliminer à la fois les juifs et le Arabes et qui tente depuis près d’un siècle d’opposer ces deux peuples l’un à l’autre.
Les pays arabes et musulmans ont le devoir, s’ils veulent survivre, de créer eux-mêmes des groupes anti-impérialistes en Europe et de faire en sorte que ces groupes se renforcent et puissent être en position de résister aux nazis islamophobes. Si ce travail n’est pas fait, le pire sera sûr.

Dans l’affaire Nemmouche, il semble que le terroriste ait été repéré et recruté dans les  prisons françaises par les services secrets pour semer le chaos en Syrie d’abord et pour ensuite semer la division entre juifs et musulmans en attaquant le musée juif de Bruxelles ensuite. De plus, Nemmouche a été utilisé en Syrie pour garder les otages français de manière à servir ainsi la propagande islamophobe et fasciste en France. De cette manière les musulmans apparaissent comme des ennemis violents s’en prenant à des braves journalistes ce qui permet de faire passer les nazis du FN et autres pour des défenseurs inoffensifs des honnêtes Français alors que ce sont les fascistes des services secrets et les hommes de l’Etat qui mettent en scène toutes ces atrocités.

Tout ce qu’a fait Nemmouche sert le fascisme islamophobe. Non seulement l’individu sème la guerre civile en Syrie, mais certains groupes de faux islamistes attaquent les vrais rebelles musulmans et ajoutent encore de la confusion au chaos. Le but des nazis coloniaux est de tuer le plus de Syriens possible tout en discréditant l’islam et la notion de Jihad. D’ailleurs, la Syrie n’a pas besoin de combattants pseudo musulmans alors qu’il y a dans le pays des centaines de milliers de jeunes en âge de combattre. Les voyous manipulés par les services français, américains ou britanniques,  sont des agents coloniaux, ennemis de l’islam et des Arabes à expulser du pays.

La nouveauté avec ces faux djihadistes agents occidentaux, c’est que certains ne savent même pas pour qui ils travaillent et que leurs employeurs ont plus tendance à les manipuler par satellite du Mind Control qu’à les embaucher directement. Ensuite, les commanditaires dénoncent leurs agents comme s’ils n’étaient pour rien dans l’affaire. De cette manière ils peuvent lancer en France de grandes campagnes islamophobes tout en détruisant et recolonisant les pays qu’ils ont infectés, Syrie, Irak, Nigéria, Libye et autres. Avec l’utilisation de faux jihadistes, les nazis islamophobes ont une fois de plus réussi à faire massacrer des milliers de musulmans tout en  prétendant n’y être pour rien.

Avec le concept d’Etat Islamique, les impérialistes islamophobes ont eu visiblement comme intention de salir l’islam en qualifiant d’ « Etat Islamique » un ramassis d’agents coloniaux criminels. Les hommes de l’EI sont supposés tuer des chrétiens et des yézidis, imposer l’excision et le mariage forcé . Tout ce qu’ils font nuit à l’islam et aux musulmans, comme par hasard. Ils salissent l’image de l’islam tout en semant la division au Proche-Orient. Les seuls qui profitent des agissements de l’EI, ce sont les fascistes occidentaux qui peu à peu prennent le pouvoir en Europe et restreignent les libertés aux Etats-Unis,

La dénomination même d’ « Etat Islamique », sans plus de précision, a pour objectif de nuire aux musulmans partout dans le monde et pas seulement à ceux de Syrie et d’Irak. Les racistes coloniaux ont trouvé là un nouveau moyen de diffamer les musulmans et donc de justifier des opérations de bombardement criminelles pour combattre des gens qui sont en réalité des agents, selon la méthode qui consiste à combattre et tuer ses propres agents manipulés par satellite et qui souvent ne savent pas vraiment pour qui ils combattent.

Il faut que les pays arabes et musulmans dénoncent l’opération « faux djihad » organisée par les nazis coloniaux occidentaux et qu’ils informent leur population de la nécessité de ne pas participer à ces opérations coloniales qui nuisent à tous les musulmans.

La haine enragée des fascistes coloniaux à l’encontre les musulmans leur inspire des ruses politico-militaires plus ignobles les unes que les autres. Démonter les manœuvres criminelles de l’impérialisme doit être une des activités principales des services de renseignement des pays arabes et musulmans, Faute de quoi, les criminels islamophobes qui manipulent les faux jihadistes risquent de nuire encore longtemps dans le monde.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s